Santé mentale Québec - Bas-Saint-Laurent

De WIKIACA
Révision de 20 juillet 2017 à 13:13 par SMQ-BSL (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Logo de SMQ-BSL
Un lotus pour la résilience. Trois éléments pour la force d’un réseau, le mouvement, l’entraide, pour promouvoir, soutenir, outiller. Des couleurs qui représentent la régénérescence, l’intensité, la protection, l’harmonie et la complémentarité.

Auparavant connue sous le nom de Association canadienne pour la santé mentale, filiale du Bas-du-Fleuve inc., ce réseau fut établi au Canada en 1918 et au Québec depuis 1956.  La filiale du Bas-du-Fleuve, quant à elle, a été fondée en 1964 à Rimouski.  Après 52 ans d’existence dans la région du Bas-St-Laurent, en janvier 2016, après consultation de ses membres, l’organisme décide de ne plus renouveler la licence d’utilisation du nom Association canadienne pour la santé mentale, filiale du Bas-du-Fleuve inc. change son appellation pour Santé mentale Québec – Bas-Saint-Laurent (SMQ-BSL) comme sept autres groupes à travers le Québec. Nous poursuivons notre adhésion a un réseau provincial qui est Mouvement Santé mentale Québec qui compte en 2017, treize membres ce qui nous permet d’élargir la promotion de la santé mentale et ainsi d’allier de nouvelles forces vives à travers le Québec dans le but de travailler ensemble à créer, renforcer et développer la santé mentale des Québécoises et Québécois.

L’organisme se porte à la défense des valeurs de justice sociale, de responsabilité individuelle et collective, d’accès à des ressources ainsi qu’à un soutien approprié et adéquat. De plus, il vise l’autonomie et l’intégration maximale à la collectivité de ses membres.

Principales réalisations/événements marquants

En 1963, il y a formation du premier conseil d'administration de notre organisme qui devenait à cette époque la 100e filiale du réseau national. L'organisation portait le nom de Association canadienne pour la santé mentale - diocèse Rimouski.

En 1969, l'organisme change de dénomination sociale pour exprimer davantage son territoire Association canadienne pour la santé mentale - Mont-Joli-Rimouski.

En 1976, l'organisme change encore une fois de nom pour devenir Association canadienne pour la santé mentale, filiale du Bas-du-Fleuve

En 1987, l'organisme rédige ses lettres patentes afin de recevoir une incorporation officielle.

En 1989, on procède à l'embauche du premier directeur salarié. Il y aura changement de direction en 1992 et en 1998.

En 1991, l'organisme développe un programme de défense des droits JAIDD (Justice-Autonomie-Information-Défense des droits) qui deviendra autonome durant 1992 pour s'appeler PLAIDD-BF.

En 1992, il y a des actions dans les résidences de personnes âgées de Rimouski, des actions auprès des jeunes adultes universitaires ainsi que des programmes de soutien au parent d'enfant de 3 et 4 ans (PSVF).

En 1992, le journal L'Anonyme voit le jour en décembre 1992 et il est édité encore aujourd'hui.

En 1995, l'association procède à l'achat d'une maison qui permettra de développer un lieu d'appartenance pour nos membres et ainsi poursuivre l'expansion du volet Milieu de vie et des ateliers de croissance.

En 1996, l'association s'implique dans un projet d'action concertée pour les jeunes du primaire dans le secteur de Nazareth en présentant son projet "Vivre en équilibre".

En 1998, le programme Visa-vie est mis sur pied en tant que projet pilote. Il vise à favoriser l'intégration au travail de personnes ayant vécu des problèmes de santé mentale. En 2001, il devient un programme régulier de notre offre d'activités.

En 1998, l'organisme cesse ses animations régulières dans les résidences de personnes âgées. L'équipe d'intervention ira ponctuellement pour répondre à des besoins d'informations en santé mentale.

En 2000, l’Agence de la santé et des services sociaux décernait un prix d’excellence pour ses actions de promotion de la bonne santé mentale.

Durant les années 2000, l'organisme croit au niveau des activités offertes pour la programmation de jour et de soir. Des ateliers de cheminement sont mis en place, des groupes d'entraide, des séances d'informations et des activités de réappropriation du pouvoir. Des ateliers visant l'acquisition de connaissances et d'amélioration de la qualité de vie sont aussi offerts tels que Nutrition-Santé, Art-en-tête, ateliers sportifs et les Vendredis-Variétés. L'équipe d'intervention offre une programmation variée et adaptée aux besoins des membres qui fréquentent le milieu.

En octobre 2009, la Chambre de commerce de Rimouski, lors du Gala de reconnaissance, remettait le prix d’excellence dans la catégorie Amélioration de la qualité de vie et aide à la communauté à l’ACSMBF.

En 2008, un financement ponctuel est octroyé pour bonifier l'offre d'action en promotion et en prévention. Malgré que la Semaine nationale de la santé mentale est lieu depuis les débuts de l'organisme en 1964, ce volet veut offrir des ateliers de sensibilisation pour les entreprises, dans les clubs sociaux, dans les groupes communautaires et dans la population en général. À compter de 2010 et 2013, du financement récurrent supplémentaire est ajouté permettant ainsi d'offrir une programmation sur tout le territoire du Bas-Saint-Laurent.

En 2013, l'offre d'activité du lieu d'appartenance vise à créer l'espoir auprès des participants. Les approches alternatives en santé mentale viennent de plus en plus influencer les pratiques d'intervention, c'est alors qu'apparaissent les groupes pour les entendeurs de voix ainsi que sur le rétablissement. Des ateliers de pleine conscience sont également offertes afin de soutenir les gens qui vivent des périodes anxiogènes.

En 2015, l'organisme offre des programmes d'autogestion de la santé mentale sur les thèmes : anxiété, estime de soi, dépression, bipolarité et milieu de travail. Des ateliers sur l'anxiété et sur l'estime de soi ont eu lieu.

En janvier 2016, L'Association canadienne pour la santé mentale, filiale du Bas-du-Fleuve change de dénomination sociale et devient Santé mentale Québec - Bas-St-Laurent. Elle est désormais associée au regroupement provincial Mouvement Santé mentale Québec

En mars 2016, la Chambre de commerce et de l’industrie de Rimouski a identifié Santé mentale Québec – Bas-Saint-Laurent comme l’un des trois finalistes pour ces prix d’excellence dans la catégorie Organisme sans but lucratif.

Membres, instances ou structures et représentations

Membres:

Présentement, nous avons 210 membres inscrits à notre organisme. Plus de  66 % de nos membres sont des femmes, cependant nous remarquons que la fréquentation régulière des hommes est marquée.

Au point de vue de l’âge de nos membres, on note une plus grande proportion des membres âgés entre 45 et 65 ans, soit 55 % de notre clientèle, cependant nous retrouvons parmi nos membres, des personnes âgées entre 18 et 90 ans.

Nos membres viennent à 83% de la MRC Rimouski-Neigette, nous remarquons que certains membres demeurent aussi dans les MRC environnantes ou ailleurs en province. Il est à noter que certains de nos membres, malgré un déménagement, souhaitent poursuivre leur adhésion afin de garder un lien associatif par le journal l’Anonyme.

Représentations:

SMQ-BSL est membre de divers regroupement:

  • est membre régulier de Mouvement Santé mentale Québec;
  • est membre affilié de Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec;
  • est membre régulier du Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Bas-du-Fleuve inc.
  • est membre régulier de la Table des organismes communautaires du Bas-Saint-Laurent;
  • est membre du regroupement des entendeurs de voix du Québec.

Autres instances : L'organisme participe à diverses tables de concertation locale, sous-régionale et régionale sur le territoire du Bas-Saint-Laurent.

Notre fonctionnement démocratique

Il est à noter que l’opinion de nos membres est très importante pour nous. Lorsque vient le temps d’établir la programmation, nous les invitons à venir assister à une rencontre de planification afin qu’ils puissent donner leurs idées d’activités, de sujets de discussion ou d’ateliers. Il est important pour nous de les impliquer dans le processus décisionnel. Tous les membres peuvent donner leurs suggestions à ces moments-là. De plus, une place leur est accordée sur le comité de traitement des plaintes et deux places pour les membres fréquentant la ressource sur le conseil d’administration. En tout temps, l’équipe d’intervention et les entraidants demeurent vigilants face aux demandes des membres. De plus, nous impliquons les membres dans diverses activités de la communauté afin de les sensibiliser à leur rôle de citoyen. C’est pourquoi certains ont participé aux divers rassemblements organisés sur les conditions du monde communautaire et de la pauvreté. En terminant, les représentants des utilisateurs au C.A. sont mis à contribution pour partager leurs préoccupations face au fonctionnement de la ressource avec leur vision de membre impliqué dans l’organisation.

Principales sources de financement

SMQ-BSL reçoit son financement principal du Ministère de la Santé et des Services sociaux par l'entremise du programme PSOC. De plus, elle reçoit des mesures PASS-Action et CIT du Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité Sociale. L'organisme reçoit des subventions de divers autres programmes ainsi que des donations privées.

Territoire

Notre ressource a un mandat régional en promotion-prévention et elle couvre les huit MRC du Bas St-Laurent soit: Kamouraska, Témiscouata, Les Basques, Rivière-du-Loup, Rimouski, Mitis, Matane et Matapédia soit une population de 201 642 habitants.

Pour ce qui est du volet Milieu de vie en santé mentale, nous couvrons la MRC Rimouski-Neigette, ce qui touche une population de 53 000 habitants.

Depuis 2009, notre association offre les outils de la Semaine nationale de la santé mentale à toute la population de la Gaspésie et des Iles-de-la-Madeleine, soit une population de 96 924 habitants.

Accessibilité

L’organisme est un milieu de vie accessible tout au long de l’année. Nous sommes ouverts du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de  13 h à 16 h en accès aux membres.  Nos bureaux sont ouverts au préalable dès 8 h 00 pour l’administration de la ressource. Durant la période de Noël, il y a arrêt pendant deux semaines, mais nous sommes ouverts durant la période des vacances estivales.

Nos programmes en cours

Pour connaître davantage l'organisme, visitez le site web ou la page Facebook.

Slogan.jpg

Promotion et prévention:

  • Activités et matériels de la Campagne annuelle de la promotion et de la prévention en santé mentale;
  • Programme Vivre-mieux  offert à des groupes qui souhaitent en connaître davantage sur l’estime de soi, la santé mentale, le stress, les émotions, etc.; Programme Vivre-mieux au travail offert à des milieux de travail qui désirent recevoir des ateliers de sensibilisation et de formation sur la santé psychologique au travail;
  • Conférences populaires
  • Prêt de livre sur la santé mentale;
  • Promotion de la santé mentale sur les médias sociaux ;
  • Outils éducatifs et kiosques, etc.

Croissance et entraide:

  • Programme Mieux vivre avec les voix : Le groupe « Les Voix-liées » s'adresse aux entendeurs de voix ;
  • Programme Rétablissement  développant les habiletés favorisant le  rétablissement en santé mentale ;
  • Programme J’avance! sur l'autogestion en santé mentale :
    • Estime de soi ;
    • Anxiété ; 
    • Dépression ;
    • Bipolarité ;
    • Milieu de travail ;
  • Interventions individuelles ponctuelles : Accueil, intervention,  et référence.

Lieu d'appartenance:

  • Ateliers de réinsertion sociale et de loisirs tels que déjeuner, fête, sortie, club de marche, etc. ;
  • Ateliers d'initiation à l'artisanat par divers projets concrets : Art-en-tête ;
  • Ateliers d’exploration culinaire : Nutrition-santé ;
  • Programmation estivale de juin à août de type éducatif, de loisir et culturel ;
  • Comités d'implication : comité du journal et d'organisation de projets spécifiques ;
  • Camp de ressourcement ou voyages culturels
  • Lieu de rencontre afin de briser son isolement et pour partager ses intérêts : musique, jeux de société, Wii, cartes, internet, etc.

Programme de réinsertion socioprofessionnelle:

  • Programme Visa-vie visant le développement des compétences et de l'insertion sociale dans un contexte de travail.
  • Programme s'adressant aux personnes les plus éloignées du processus d'emploi.
  • Il est l'une des premières étapes du processus d'insertion socio-professionnelle.
  • Il vise à développer les habiletés de base en lien avec le marché du travail: travailler en groupe, développer une routine de travail, cerner ses forces, ses limites et ses réalités face au travail.
  • Différentes unités de travail : manœuvre, aide technique, etc.
  • Doit être admissible au programme PASS-ACTION.

En conclusion, SMQ-BSL est bien plus qu’un organisme communautaire,

  1. c’est une équipe d’intervention qui souhaite outiller ses membres pour diminuer leurs situations de crises psychosociales;
  2. c’est un centre de référence pour ses membres afin d’acquérir une meilleure connaissance des ressources du milieu;
  3. c’est une vie sociale dynamisée par la création de réseaux de soutien et d’amitié;
  4. c’est un lieu qui vise l’amélioration de la qualité de vie de ses membres au niveau de leur hébergement, de leur alimentation, de leurs loisirs et de leurs droits;

et pour la communauté, Santé mentale Québec – Bas-Saint-Laurent est un milieu d’expertise en promotion, prévention et intervention en santé mentale.

Pour en savoir plus

Vous pouvez contactez :

  • l'équipe d'intervention au 418 723-6416 ext 101 ou 102
  • l'équipe de promotion au 418 723-6416 ext 103 ou 105
  • la responsable de Visa-vie au 418 723-6416 ext 104.
  • par courriel informations@smq-bsl.org
  • visiter notre chaîne youtube